Les algues, ces légumes de la mer aux super-pouvoirs

Publié le : vendredi 26/03/2021 - 15:58:00

Véritable "source de vie", l'algue est une matière première naturelle, locale et renouvelable. Si les algues découragent souvent les vacanciers sur la plage, ces légumes de la mer sont pourtant dotés de super-pouvoirs et sont même une solution pour la planète !

Les algues

Les algues au coeur du vivant

Personne n'aime se baigner au milieu des algues. Pourtant, elles ont toujours fait partie du paysage marin et pas seulement pour décorer ! Éternel fléau des vacances en Bretagne ? Rien n'est moins sûr ! En effet, les algues protègent le littoral de l'érosion et empêchent le sable de nos plages d'être emporté par les vagues.

Ancêtre de la vie sur terre, l'algue est apparue il y a trois milliards d'années. Composés de 70 % à 90 % d'eau, ces végétaux primitifs n'ont besoin que de très peu de choses pour se développer. Elles poussent à l'état naturel, mais il est aussi possible de les cultiver.

L'algoculture, une filière d'avenir

En France, la culture d'algues est une activité encore confidentielle, mais en plein essor dans certaines régions du littoral comme la Bretagne. Près de 90 % des algues récoltées en France proviennent des côtes bretonnes, le plus grand champ d'algues d'Europe.

En algoculture, on distingue deux grandes familles d'algues : les micro-algues (phytoplanctons, microphytes et algues planctoniques) et les macro-algues (algues marines appelées aussi goémon ou varech). Les applications sont nombreuses et concernent des secteurs d'activité très variés : agroalimentaire, industrie, cosmétique...

Des algues dans notre assiette

La culture des algues ne date pas d'hier. Les Japonais en consommaient déjà au Ve siècle. Ce furent les premiers à découvrir l'umami, la cinquième saveur du palais (après le sucré, le salé, l'acide et l'amer). Depuis quelques d'années, les légumes de la mer se sont démocratisés et s'invitent dans nos assiettes. L'algue se mange, se boit et se cuisine !

Haricot de mer, nori, wakamé, dulse ou laitue de mer, on compte plus d'une dizaine d'espèces d'algues comestibles. Le nori est l'algue la plus consommée au monde, car elle sert à fabriquer les fameux sushis. On utilise également l'algue pour la confection de conserves et rillettes de poisson, mélanges pour salades, moutardes, pâtes, laits aromatisés, crèmes glacées, confitures, gâteaux apéritifs, chips, toasts... Bref, la liste est longue. En Bretagne, on trouve même de la bière et du pastis marin aux algues !

Des bienfaits reconnus sur la santé

Outre ses propriétés d'exhausteur de goût, l'algue est une véritable mine d'or nutritionnelle, avec de nombreux bienfaits pour la santé.

Riche en iode, en vitamine B12, fibres alimentaires, oligo éléments et minéraux (calcium, potassium, phosphore, fer...), l'algue est un aliment très peu calorique souvent utilisé comme complément alimentaire pour les sportifs. Sa consommation réduit le taux de mauvais cholestérol, renforce le système cardiovasculaire et aide à bien vieillir en raison d'une forte teneur en antioxydants.

L'algue est également utilisée en pharmacie, cosmétique et thalassothérapie : pansement aux algues marines pour la cicatrisation, régénération cellulaire, protection contre les UV, soins amincissants et détoxifiants, etc.

Une nouvelle manne au service de la bioéconomie

La culture des algues, plus particulièrement celle des laminaires (algues brunes), est considérée comme la forme d'aquaculture la moins nocive pour l'environnement.

Les micro-algues servent notamment à produire des biocarburants de "troisième génération", comme l'algocarburant et le biogaz. Source d'énergie renouvelable, les algues captent le CO2 ambiant et produisent 30 fois plus d'huile par hectare que les plantations de la première génération de biocarburants (blé, maïs, colza, tournesol...).

L'algue est aussi cultivée à des fins industrielles pour la fabrication d'engrais et de fertilisants naturels, de matières biosourcées pour remplacer le plastique à base de pétrole, de peintures écologiques ou encore de matériaux de construction durables.

La culture d'algues en Bretagne

La Bretagne possède une biodiversité algale exceptionnelle, l'une des plus riches au niveau mondial, avec plus de 700 espèces d'algues rouges, vertes et brunes. Le Finistère fait figure de pionnier dans le domaine de l'algoculture.

Dans le Finistère Nord, en face de l'île de Batz, Roscoff est connue comme la "capitale de l'algue" grâce à son centre de recherche et d'enseignement en biologie et écologie marines. La cité maritime bretonne abrite également Bretalg, pionnier de l'algue alimentaire en France depuis 199. Chaque année, l'entreprise récolte et transforme environ 400 tonnes d'algues biologiques destinées à l'industrie agroalimentaire, la chimie et la microbiologie.

À Lesconil, au coeur du Pays Bigouden dans le Finistère sud, l'entreprise Algolesko cultive près de 150 hectares de laminaires en pleine mer, permettant une production annuelle 150 tonnes d'algues biologiques à usage alimentaire et cosmétique. Et si vous passez des vacances dans notre camping du Finistère entre la baie d'Audierne et la pointe de Penmarc'h, venez à la rencontre de Scarlette Le Corre et laissez-vous tenter par une dégustation d'algues fraîches !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Retour au Blog

 
Je réserve Nos actualités Nos bons plans
 Réservation
Arrivée
Départ
Le camping de la Torche est le camping le plus proche du spot de surf de la Torche avec différentes écoles de surf à proximité.
Horaires

Le Camping est ouvert du 02/05 au 01/11 2021
Emplacements du 02/05 au 27/09 Après cette date, sont disponibles uniquement les locatifs avec sanitaires.
Pour toute la saison (hors juillet et août) : Réception ouverte de 9h à 12h et de 14h à 20h.
En haute saison (juillet et août) : Réception ouverte de 8h30 à 21h. (Fermé entre 12h et 14h le samedi)

Coordonnées
CAMPING DE LA TORCHE ***
Camping du Finistère Sud au plus près du spot de surf de La Torche en Bretagne
Pointe de la Torche - 29120 - Plomeur
Finistère Sud / Bretagne - France
Téléphone: Nous appeler 02 98 58 62 82
E-mail: Nous contacter

G.P.S : N 47° 49' 58'' W 4° 19' 38''

Coordonnées
CAMPING DE LA TORCHE ***
Camping du Finistère Sud au plus près du spot de surf de La Torche en Bretagne
Pointe de la Torche - 29120 - Plomeur
Finistère Sud / Bretagne - France
Téléphone: Nous appeler 02 98 58 62 82
E-mail: Nous contacter

G.P.S : N 47° 49' 58'' W 4° 19' 38''

Lire les avis du Camping LA TORCHE

Moyens de paiement : Camping de Bretagne avec paiement par carte bancaire Camping du Finistère avec paiement avec Chèque Vacances Camping en Finistère Sud avec paiement en espèces Camping en Bretagne avec paiement par chèque Camping en Bretagne avec paiement par Sofort Camping en Bretagne avec paiement par Giropay Camping en Bretagne avec paiement par Ideal